Aller au contenu

5 étapes pour mon parcours
vers l’enseignement supérieur

Les écoles normales supérieures (ENS)

Publication : 5 septembre 2022

Les ENS (écoles normales supérieures, dites "Normale Sup") dispensent une formation en 4 ans de haut niveau, dans une vingtaine de filières : lettres et langues, sciences et technologies, arts et design, sciences humaines et sociales, droit, économie et management, sport… Il y en a quatre : PSL Paris (Ulm), Lyon, Paris-Saclay et Rennes.
étudiantes à l'ENS

Accès

Le recrutement dans les quatre ENS (Paris, Lyon, Paris-Saclay et Rennes) se fait par un concours très sélectif, à l’issue des classes préparatoires (à l’exception de la filière sport, à Rennes, qui recrute après une L2 ou L3 STAPS). Un accès d’autant plus difficile que les promotions sont peu fournies : 226 places à Lyon, 212 à Paris-Saclay, 192 à Paris PSL (Ulm) et 65 à Rennes en 2022.

Les ENS intègrent également des étudiants après un bac + 2 ou + 3 (L2, licence, BTS ou DUT/BUT), voire un bac + 4 (master 1) par le biais d’admissions parallèles : c'est la "voie universitaire" (Lettres ou Sciences).

Elles accueillent des étudiants étrangers et ont mis en place des dispositifs de bourses pour étudiants internationaux. Paris PSL (Ulm), par exemple, organise chaque année la sélection d’une vingtaine d’étudiants étrangers, qui sont logés sur le campus de l’ENS et perçoivent une bourse de 1 000 € par mois.

Environ 800 places sont proposées dans les ENS chaque année.

Scolarité

Pendant les 4 années d’études, les "élèves normaliens" (étudiants des ENS) ont le statut d’élève fonctionnaire stagiaire et perçoivent un salaire d' environ 1 310 euros net mensuel. En contrepartie, ils s’engagent à servir l’État pendant au moins 10 ans. Les "étudiants normaliens" (titulaires d'un premier diplôme et admis sur concours ou dossier) en revanche, ne peuvent pas prétendre à ce statut.

Les normaliens préparent le diplôme de l'ENS, qui confère le grade master (M2), dans leur discipline. Ils suivent en parallèle un complément de formation propre à chaque ENS : enseignements disciplinaires, séminaires, conférences, séjour d’études à l’étranger, stage en entreprise ou en laboratoire de recherche...

La formation, axée sur la recherche fondamentale, conduit une majorité d’élèves à débuter une thèse avant leur sortie et à s’inscrire en doctorat à la sortie de l’ENS.

Les ENS proposent une année de préparation à l’agrégation à la suite du master.

Les spécialités

Les quatre ENS forment à différents domaines, au sein de départements.

ENS Paris PSL (Ulm)
  • Lettres : économie, histoire, philosophie, sciences sociales, sciences de l'Antiquité, géographie et territoires, littératures et langages, cultures et langues d'ailleurs ;
  • Sciences : études cognitives, informatique, biologie, chimie, géosciences, mathématiques et applications, physique, environnement et société.
ENS Lyon
  • Biologie ;
  • Chimie ;
  • Économie ;
  • Éducation et humanités numériques ;
  • Informatique ;
  • Langues, littératures et civilisations étrangères ;
  • Lettres et arts ;
  • Mathématiques ;
  • Physiques ;
  • Sciences humaines ;
  • Sciences sociales ;
  • Sciences de la Terre.
ENS Rennes
  • Droit, économie, management ;
  • Informatique ;
  • Mathématiques ;
  • Mécatronique ;
  • Sciences du Sport et éducation physique ;
  • Sciences pour l'environnement.
ENS Paris-Saclay
  • Sciences fondamentales : biologie, chimie, informatique, mathématiques, physique ;
  • Sciences pour l'ingénieur : génie civil et environnement, génie mécanique,électronique, électrotechnique et automatique ;
  • Sciences de l'homme et de la société : design, langues, sciences humaines et sociales.

Et après ?

Outre l’enseignement supérieur et la recherche publique, les ENS sont un tremplin vers les carrières dans la haute fonction publique et les entreprises privées les plus prestigieuses, sans oublier les start-up. Les diplômés peuvent aussi suivre une carrière internationale.

À Paris PSL (Ulm) par exemple, les trois quarts des diplômés intègrent un doctorat en vue de se consacrer à l’enseignement et à la recherche dans les universités, les CPGE et les instituts de recherche (CNRS…). Quelques-uns se présentent aux concours d’accès aux grands corps de l’État (Corps des Mines, des Ponts et chaussées, des administrateurs de l’Insee...) ou au concours de l’ENA permettant d’intégrer un grand corps administratif (Inspection des finances, Conseil d’État, Cour des comptes, etc.).

Une part importante des étudiants poursuit ses études en thèse de doctorat ou se présente à différents concours d’accès aux grands corps de l’État (des Mines, des Ponts, des Eaux et des Forêts, des administrateurs de l’Insee, École nationale de l'administration).

Autres formations au sein des ENS

L’ENS Lyon propose une CPES (classe préparatoire à l’enseignement supérieur) littéraire ou scientifique qui prépare en 1 an des bacheliers généraux ou technologiques, boursiers de l’enseignement supérieur, à entrer en classe préparatoire ou dans d’autres cursus d’études supérieures avec les meilleures chances.

Les bacheliers peuvent également candidater pour entrer en cycle pluridisciplinaire d’études supérieures en 3 ans proposé à l'ENS Lyon et à l’ENS Paris PSL (Ulm). Les étudiants obtiennent un diplôme conférant au grade de licence et peuvent poursuivre leurs études en master ou en école spécialisée.

À l’ENS Paris PSL (Ulm), il existe deux autres concours, médecine/science et médecine/humanités, destinés aux étudiants de seconde année de médecine, qui suivent ce cursus en parallèle de leur cursus. Ils reçoivent une bourse spécifique.